h1

Metric au Festival Envole et Macadam

septembre 20, 2008

envol et macadam

J’étais curieuse de voir à quoi ressemblerait le nouvel emplacement prisé par Envol & Macadam pour cette édition spéciale 400e anniversaire de Québec. Le choix de l’Îlot fleurie me paraissait une très bonne idée, et je n’ai pas été déçue par l’emplacement. Premièrement, les deux scènes, côte à côte, sont placées de façon à ce que le public soit juste en dessous des deux bretelles d’autoroute, ce qui permettra à ce dernier de se protéger de la pluie (car on en annonce ce soir pour le show de Bloc Party et compagnie…).

Envol & Macadam, c’est la musique underground, émergente, rock, punk, ou encore le hip hop, Il faut donc un site qui va de pair avec la mission du festival et son public et justement, cet endroit faisait totalement « ghetto style » hier avec le béton, la gravelle, en plus des graffiteurs de Morgan Bridge qui effectuaient en direct une performance sur deux immenses toiles – ils continuent aujourd’hui, d’ailleurs, pour les curieux. Vraiment, pour l’ambiance, c’était réussi. Parfois, je me croyais partout, sauf dans la si sage ville de Québec qui commence à ne plus être si sage que ça…

Hier, c’était donc signé hip hop à l’Îlot fleurie, avec Raekwon – qui jadis fut dans un membre d’un des bands hip hop les plus influents dans le genre, Wu-Tang Clan – et K-OS, réunis pour le bonheur des apprentis rappeurs et autres fans bigarrés. Si je ne suis pas très enthousiasme par rapport au gangsta rap à la Raekwon – avec des bruits de coup de feu à toutes les 2 minutes, c’est un peu abusif – force est de constater qu’il y avait beaucoup de fans excités à l’idée de se trouver devant ce phénomène vivant. Un membre de Wu-Tang, comme me disait le DJ Slipmat que j’ai rencontré hier, ça ne passera pas une deuxième fois à Québec de notre vivant.

Quant à K-OS, il est arrivé sur scène accompagné de ses musiciens et visiblement très en forme. Il a aligné les succès de Joyfull Rebellion et de son plus récent album Atlantis, dont le tube Sunday morning, en plus de nous gracier de quelques nouvelles pièces qui sonnaient très bien. D’ailleurs, saviez-vous que K-OS est le cousin de notre ami Gregory Charles? Hé oui!

Le froid a cependant eu raison de moi avant la fin du spectacle. Mais je me reprends sans faute ce soir avec Metric et Bloc Party, sans oublier Islands, qui jouera au Cercle plus tard dans la nuit.

Récit de : Iris Gagnon-Paradis
Voir.ca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :